Pour un actionnariat salarié responsable

L'association Energie en actions souhaite que l'actionnariat salarié se développe à EDF et qu’il devienne un élément moteur dans l’association des salariés à la performance de l’entreprise, mais ce développement ne se faire à n'importe quel prix.

Ce développement doit en effet chercher à renforcer le groupe EDF, et non à l'affaiblir.

Laisser croire, comme l'avance une organisation syndicale (dans sa profession de foi pour l'élection en cours au conseil de surveillance du fonds action EDF, que les actionnaires salariés pourraient détenir 5% du capital (contre 1,72% fin 2014) par la mise en oeuvre d’un plan d’attribution d’actions gratuites, paraît ainsi démagogique et déraisonnable, dans le contexte économique et énergétique européen actuel, et au regard des importants investissements à venir.

Ces actions (gratuites pour les salariés bénéficiaires) devraient en effet être achetées par l'entreprise sur le marché boursier, avec un coût et une mobilisation de "cash" importants. Ce rachat d'actions viendrait par ailleurs réduire d'autant le flottant de l'action EDF, déjà faible.

Le renforcement de l'actionnariat salarié EDF devrait donc se faire en priorité par le recours à des augmentations de capital réservée, à coût limité, et permettant de contribuer au renforcement des fonds propres.

 

Agenda "du mois"

11 Sep 2019;
05:00PM -
Bureau EEA 11-9-19
09 Oct 2019;
05:00PM -
Bureau EEA 9-10-19

Flux Infos

Accès adhérent