Energie en actions, et les 2 autres associations d’actionnaires salariés d’EDF se sont regroupées avec l’APAI (Association pour le Patrimoine et l’Actionnariat Individuel www.apai.fr) et un actionnaire (étant intervenu en AG d’EDF), afin de défendre les intérêts des actionnaires minoritaires dans le cadre de la conclusion d'un accord d’indemnisation au titre de la fermeture anticipée de Fessenheim.

Ce collectif « Action Fessenheim» a écrit le 7 décembre au Président et aux administrateurs d’EDF en demandant notamment :

  • la communication des éléments de calcul conduisant à l’évaluation de 400M€ proposée par l’Etat ;
  • une expertise indépendante, destinée dans la transparence à fournir une évaluation du préjudice fondée sur des données économiques et financières objectives, visant à permettre aux administrateurs non liés à l'Etat de pouvoir exercer leur responsabilité sur ce sujet.

 

Un courrier a également été adressé au Président de l’Autorité des Marchés Financiers et au 1er Ministre.

Consultez ces courriers :